Le Chardon-Marie

Retrouvez le Chardon-Marie dans les produits suivants :

Detox D1 - BIO

Associant le Lait d'ânesse au Chardon-Marie, ANELAC Detox* D1...

Du Prix 26,54 €
Select variant
  • Unité 26,54 €
  • Lot de 3 73,93 €

Origine, histoire

Le Chardon-Marie est une grande plante bisannuelle, robuste, présentant l'aspect d'un chardon, aux grandes feuilles vertes, marbrées de blanc au niveau des nervures, munies de dents très épineuses. La drogue provient de culture d'Allemagne du Nord ou est importée d'Argentine, de Chine ou de quelques pays d'Europe du Sud.

Les inflorescences sont des capitules formés de fleurs pourpres, entourées de bractées épineuses. Les fruits sont des akènes noirs, ponctués de jaune et dont l'extrémité porte une aigrette de poils, favorisant la dissémination par le vent.

Les bienfaits reconnus du Chardon Marie

Le Chardon-Marie  contribue à la protection naturelle du foie. Cette action est liée à la présence d'un complexe protecteur des cellules du foie appelé silymarine et constitué par un ensemble de dérivés flavanoniques (silybine, silychristine, silydianine)3.

La silymarine est un protecteur naturel qui aide le foie à éliminer de nombreuses substances toxique dans l’organismes telles que l’alcool, les toxines environnementales, l’acétaminophène, le tétrachlorure de carbone, le rayonnement UV, la surcharge en fer, le phénylhydrazine, les toxines de l’amanite phalloïde (un champignon mortel)4 … elle agit en empêchant la pénétration des toxines dans la cellule du foie et en favorisant la formation de nouvelles cellules hépatiques.

En outre, les flavonoïdes contenus dans le Chardon-Marie sont des antioxydant qui contribue à la protection des cellules du foie, dû à un stress oxydant, la consommation d’alcool, l’exposition aux UV ou l’exposition à la pollution. Le Chardon-Marie contribue à l’équilibre de la glycémie.

3 Flora, K., Hahn, M., Rosen, H., & Benner, K. (1998). Milk thistle (Silybum marianum) for the therapy of liver disease. The American journal of gastroenterology, 93(2), 139-143. 4 Abenavoli, L., Capasso, R., Milic, N., & Capasso, F. (2010). Milk thistle in liver diseases: past, present, future. Phytotherapy Research, 24(10), 1423-1432.